Nombreuses sont les entreprises qui font le choix de solutions déployées en mode Saas et optent pour cette mise à disposition de logiciels. Généralement, c’est parce qu’elle comporte beaucoup d’atouts rapidement mesurables pour leur organisation et l’opérationnalité des solutions. S’il s’agit d’outils permettant de mesurer et de piloter la consommation énergétique, le mode Saas sera d’autant plus apprécié : il garantit une sécurité inhérente à son mode de fonctionnement et accorde plus de souplesse à l’utilisateur.


Le report du risque chez l’éditeur

Au lieu d’être physiquement installée chez le client final, la solution en Saas reste hébergée chez l’éditeur. Celui-ci la met à disposition en contrepartie d’abonnements récurrents tous frais inclus. Cela présente de très nombreux avantages en termes de sécurisation de son patrimoine.

Préservation des données à l’extérieur de l’entreprise

De ce fait, si l’éditeur dépose le bilan, les données confiées sont récupérées intactes, car elles sont protégées contractuellement dans le « Cloud ».

Continuité de service garantie par l’éditeur

Le cas de figure suivant, assez classique, peut se présenter : dans une société, une solution est maîtrisée uniquement par une personne clef ou un expert, qui part définitivement (retraite, démission…). La solution est peu à peu délaissée car les compétences ne sont plus détenues en interne ou parce que la problématique n’est pas reprise ou portée par d’autres sponsors. Le retour sur investissement n’est plus assuré et le projet d’économies énergétiques initialement recherché tombe aux oubliettes !

Dans le cas d’une solution d’Energy management, la latitude offerte par l’outsourcing permet de :

    • Stocker durablement et en toute sérénité une masse de données utiles pour les calculs de performance (comparatifs vs historique, analyses prédictives, données unitaires des sites évalués…). Ceci permet de diminuer les contraintes de sauvegarde, de serveurs… au sein de l’entreprise utilisatrice.
    • Pérenniser un dispositif ambitieux, qui pourrait être fragilisé s’il ne reposait que sur des ressources internes ou externes (sous-traitant) chez le client (par définition, des ressources mouvantes).

Le recentrage sur le cœur de métier

Le Saas apparaît comme un accélérateur de projets, car les délais de mise à disposition d’une solution de ce type sont fortement raccourcis. Les utilisateurs peuvent ainsi rapidement commencer à la manipuler et à les mettre en pratique dans leurs cas spécifiques.

De plus, la solution en Saas dispense l’équipe en charge de l’implémentation de l’outil de certaines tâches telles que les installations de mises à jour, les nouvelles versions… Qui sont prises en charge à 100 % par l’éditeur. Rien de plus rassurant pour les utilisateurs qu’une solution hébergée !

Ainsi, les responsables du pôle énergie ou du développement durable peuvent pleinement se consacrer à leurs activités premières : 

    • la priorisation des sites à évaluer et à surveiller,
    • la production de reportings et de synthèses à forte valeur ajoutée, mettant en lumière les écarts et les points de progrès par rapport à la période de référence ou aux objectifs fixés,
    • le suivi du plan d’actions et l’accompagnement du changement auprès des utilisateurs et référents métiers.

Une adhésion immédiate à l’outil : gage de réussite pour le projet !

L’appropriation aisée de la solution d’Energy management en mode Saas est facilitée par une attractivité particulière de l’outil :

    • accessible tout le temps et partout, il devient aussi familier et intuitif qu’une solution de CRM ou de ressources humaines ;
    • mis à jour en temps réel, sans risque d’obsolescence des versions ou de retard d’installations ;
    • par essence évolutif, il répond parfaitement aux besoins de proactivité et d’innovation du pilotage énergétique, qui doit en permanence s’adapter et se montrer avant-gardiste.

Le facteur clé de succès du projet d’Energy management semble être un logiciel hébergé. Sa capacité à convaincre et à fédérer ses utilisateurs constitue un gain de temps et de mobilisation évident sur le projet.

Une limitation des coûts

La maintenance, les activités système et les développements spécifiques représentent un coût conséquent pour toute entreprise qui acquiert des logiciels externes. Ce surcoût (évitable !) est peu cohérent avec sa stratégie, si elle cherche par ailleurs à faire des économies en maîtrisant ses dépenses énergétiques. En effet, il serait contradictoire d’accepter d’investir des moyens et ressources internes pour une solution dont l’ultime objectif est de faire la chasse aux coûts cachés ! Ainsi, le Saas semble être le mode le plus économique pour adopter un logiciel d’Energy management.

Une richesse d’informations hors pair

Une solution d’Energy management, par les échanges de flux de données qu’elle peut offrir, ajoute de la richesse aux données clients existantes. En effet, elle injecte des métriques clés, telles que des ratios du marché ou des moyennes tarifaires, exploitables directement par le client.

Les utilisateurs pourront ainsi bénéficier :

    • de référentiels fiables,
    • d’études sectorielles et données métiers,
    • de benchmarks géographiques…

Grâce au mode Saas, on passe d’une simple gestion énergétique (basée sur des constats assez figés et localisés) à un pilotage dynamique de la performance énergétique.

La solution d’Energy management en mode Saas s’inscrit dans la durée, au même titre que les projets ambitieux et prometteurs qu’elle mesure et accompagne. À la différence d’un logiciel isolé installé chez le client, sa performance ne dépend heureusement pas de l’administrateur interne. En outre, l’intégrité de ses données ne sera pas remise en cause en cas disparition de l’éditeur. La sérénité acquise en optant pour une solution d’Energy management hébergée permet de se libérer de contraintes et de coûts réels… susceptibles d’empiéter sur le temps précieux des acteurs mobilisés autour de l’Energy management.

 


Pour aller plus loin


Pour recevoir tous les mois les articles de Datanergy, inscrivez-vous !

Publié par Guillaume

Guillaume est Content Marketing Manager chez Invox. Journaliste dans la presse écrite pendant 5 ans et chef de projets en agence durant 4 ans, il a rejoint l'équipe...