Suite aux Audits Energétiques Réglementaires réalisés fin 2015, un réseau d’agences bancaires a réalisé qu’il disposait d’une énorme quantité de données exploitables pour analyser et réduire la consommation énergétique de son réseau. Quelles données ? Ses factures !


Le réseau d’agences bancaires et sa filiale de crédit représentent un parc de 214 agences dotées de 396 compteurs électricité ou gaz. Pour se lancer dans l’analyse de la consommation d’un tel parc immobilier, nombre d’acteurs auraient probablement investi plusieurs dizaines de milliers d’euros pour installer des solutions de comptage.

À lire également : Un réseau d’agences bancaires trouve de l’or dans ses factures énergétiques ! (2/3)

Le réseau d’agences a décidé de faire autrement en exploitant une source de données gratuite et inépuisable : les factures énergétiques reçues chaque mois de ses fournisseurs.

Les factures regorgent d’informations (consommation par période, puissance souscrite, puissance atteinte, coût du MWh consommé, etc…) qui, correctement analysées, permettent d’éclairer les décisions pour réduire… sa facture ! Identifier par exemple les compteurs avec une consommation annuelle nulle pour résilier les contrats ou encore détecter les anomalies de facturation en quelques minutes sur des centaines de factures devient un jeu d’enfant, une fois les factures soumises à l’analyse d’algorithmes spécifiques.

À lire également : Un réseau d’agences bancaires trouve de l’or dans ses factures énergétiques ! (3/3)

Après avoir découvert la « caverne d’Ali Baba » de la donnée, l’enjeu pour ce réseau d’agences a ensuite consisté à l’exploiter à grande échelle pour un tirer la substantifique moelle. La suite lors d’un prochain billet

Découvrez comment un autre réseau d’agences est parvenu à réduire ses charges et financer l’investissement grâce aux économies réalisées

Clémence Michel

Publié par Clémence Michel

Digital Marketer chez Deepki.