Dans un billet précédent (Arrêtez de compter !), Datanergy invitait le lecteur à prendre conscience de la nécessité de prioriser les investissements qui créent de la donnée, en commençant par exploiter les données existantes. L’exemple d’une chaîne de centres commerciaux basée en France révélait que plus de 8 000 données étaient disponibles pour chacun des 230 magasins de cette enseigne.


Pourtant, cette enseigne avait fait le choix d’investir il y a quelques années sur une infrastructure de mesures complémentaire à celle du Gestionnaire de Réseau de Distribution d’énergie (ENEDIS). Après plusieurs années d’exploitation, le bilan s’avère mitigé. Retour sur les raisons de cette expérience à moitié convaincante !


A lire également : Retour d’expérience sur un système de sous-comptage pas si performant que cela


Le comptage est une source d’information riche et qui apporte beaucoup d’informations utiles pour mieux comprendre le fonctionnement de ses sites. Mais mal utilisé, le comptage peut montrer son côté obscur. Dans cette enseigne, après avoir massivement déployé une solution de comptage complémentaire à celle de ENEDIS, le donneur d’ordre revient sur 3 raisons qui amènent à penser que ce n’était pas une priorité d’investissement :

  1. Tout d’abord, le coût important de la solution. En l’espèce, la solution a coûté près de 600 k€ (hors abonnement logiciel) à déployer sur l’ensemble des 230 magasins ;
  2. Ensuite, malgré le coût important de la solution, la fiabilité de cette infrastructure de mesures complémentaire s’est avérée parfois moyenne ;
  3. Enfin, cette installation a généré une grande quantité de données supplémentaires pour chaque site. Et pourtant, à ce jour, leur exploitation est restée marginale.

Derrière les promesses, fondées mais sur-estimées, des vendeurs d’infrastructures de mesures complémentaires à celle des Gestionnaires de Réseau de Distribution d’énergie, toute entreprise ou collectivité qui souhaite investir dans de telles solutions doit au préalable se poser la question de la priorité de l’investissement, des bénéfices réels attendus, et des moyens à mettre en place pour en profiter. Datanergy reviendra prochainement dans le détail sur ces trois raisons.


Pour aller plus loin :


Vincent Bryant

Publié par Vincent Bryant

Président chez Deepki.