Pendant un an, des études énergétiques et statistiques ont été menées sur les différentes agences d’un groupe français du secteur bancaire. L’objectif : Réduire les consommations d’énergie et la facture énergétique.


Si chaque agence est différente (par sa date d’ouverture, son emplacement géographique, sa surface, son chiffre d’affaire, …), l’analyse de ces centaines de sites a permis de dégager des leviers d’actions communs qui sont applicables à près de 90 % du réseau.

Grâce au savoir-faire d’ingénieurs Efficacité Énergétique et de Data-Scientists, 5 actions à généraliser à l’ensemble du secteur bancaire ont été définies :

    • Le remplacement des éclairages existants par des systèmes d’éclairage à haut rendement (type LED).
    • L’optimisation de la régulation des équipements de CVC (Chauffage, Ventilation, Climatisation) par modulation de leurs températures de consigne, de leurs lois horaires ou encore de leurs débits de soufflage.
    • La régulation des lois horaires pour les éclairages extérieurs et intérieurs, dont les paramétrages initiaux sont souvent peu ou mal programmés.
    • L’extinction totale des postes de travail en-dehors des heures d’activité.
    • L’abandon des ballons d’eau chaude sanitaire, source de consommation continue pour un service relativement limité dans le temps.

A lire également : [Video] Efficacité énergétique : TOP15 des pays les plus efficients

Dans un prochain billet, nous reviendrons sur les gains attendus suite à la mise en place de ces actions.

Jenny Dujeux

Publié par Jenny Dujeux

Ingénieure Efficacité Energétique chez Deepki.