Avoir une vision claire de votre patrimoine immobilier, comprendre ce qui impacte réellement la consommation de vos bâtiments, détecter les gisements d’économies d’énergie ou de charges, autant d’analyses que vous pouvez tirer de vos données existantes. Quelles sont les données à analyser ?


1.Données énergétiques

Ce sont l’ensemble des données qui qualifie le niveau de consommation énergétique de votre parc. Les sources peuvent être diverses :

    • factures énergétiques ;
    • relevés manuelles de compteurs ;
    • télé-relèves de compteurs ;
    • feuillets de gestion ;
    • synthèses annuelles ;
    • contrats d’énergie …

2.Données patrimoniales

Ce sont l’ensemble des données qui qualifie la nature de votre patrimoine.

    • typologie de bâtiments ;
    • surface des bâtiments ;
    • liste des principaux équipements présents ;
    • usages des bâtiments ;
    • nombres de niveaux ;
    • en propriété ou en location …

3.Données d’activité

Ce sont l’ensemble des données qui qualifie l’usage de vos bâtiments.

    • horaires d’ouverture ;
    • fréquentation ;
    • chiffre d’affaire par magasin ;
    • nombre d’élèves pour une école ;
    • taux de vacance pour un logement ;
    • taux d’occupation pour un bureau…

Ces 3 types de données existent presque systématiquement au sein des entreprises ou des collectivités locales. Souvent éclatées entre différents services (comptabilité, service technique, prestataires de maintenance…), un petit travail de centralisation est nécessaire. Une fois collectées, l’analyse de ses données vous en dira bien plus qu’un audit énergétique classique.

Dans de prochains billets, Datanergy approfondira comment collecter ces données trop souvent sous-exploitées et sous-estimées.

 


Pour aller plus loin :


Pour recevoir tous les mois les articles de Datanergy, inscrivez-vous !
Clémence Michel

Publié par Clémence Michel

Digital Marketer chez Deepki.