Dans une récente interview, Olivier de Miras, ‎acheteur dans la filière énergie chez UniHA (Coopérative d’achats groupés pour les hôpitaux publics), nous révèle comment “l’adage l’union fait la force” prend tout sens en matière d’achat d’énergie.


Quelle est votre fonction au sein d’UniHA ?

ODM : « Je suis en charge des achats de la filière Energie chez UniHA. En adhérant librement à notre fonctionnement coopératif, les 300 établissements de santé ciblés (hôpitaux publics et secteur privé non lucratif) peuvent nous confier leurs achats d’énergie : gaz, électricité (3 TW-h chacun par an)».

Quels sont les enjeux énergétiques propres aux hôpitaux ?

ODM : « À l’image des autres acteurs du secteur économique, les hôpitaux publics cherchent à réduire leur facture énergétique et leurs consommations. De plus, ils sont attachés à la fiabilité absolue de leurs approvisionnements ».

Qu’est-ce qui est mis en place aujourd’hui pour y répondre ?

ODM : « Plusieurs leviers existent déjà :

    • La performance des achats groupés (entre 2013 et 2017 : facture de gaz divisée par 2, celle de l’électricité en baisse de 30%),
    • La fin des tarifs réglementés,
    • Une mise en concurrence systématique,
    • Les compétences de groupes-experts, composés de référents pour traiter de l’efficacité énergétique et du système de management de l’énergie.

A lire également : Décryptage : le rachat d’énergies renouvelables


Les limites que les établissements de santé rencontrent sont le manque de budget et de temps. En effet, l’humain reste leur première préoccupation. De plus, mise en perspective avec les autres dépenses (ex : matériel), l’énergie pèse peu (ex : 1,2% pour le CHU de Bordeaux) »

Quels sont les objectifs pour les années à venir ?

ODM : « Les hôpitaux ont encore des difficultés à traduire les objectifs de la loi de Transition Energétique dans leur gestion opérationnelle. De son côté, l’UniHA réalise un travail de fond en fournissant à ses adhérents des conseils (juridique, technique) et une approche pédagogique pour une meilleure appropriation des questions énergétiques. Des actions de lobbying peuvent aussi être menées sur des sujets majeurs ».

 

LE GUIDE DE DECRET TERTIAIRE

Soyez notifié lors de la sortie du guide d’analyse « Stratégie décret tertiaire »


Pour aller plus loin :


Pour recevoir tous les mois les articles de Datanergy, inscrivez-vous !
Clémence Michel

Publié par Clémence Michel

Digital Marketer chez Deepki.