Le Crédit Coopératif souhaite développer une stratégie immobilière efficace, optimisée et respectueuse de l’environnement. C’est dans cette perspective que le réseau bancaire s’est fixé un objectif ambitieux : réduire sa consommation énergétique de 30% au niveau du siège et de 20% au niveau de ses centres d’affaires à horizon 2019. Pour atteindre cet objectif, l’entreprise a choisi de piloter la démarche grâce à la data. La stratégie est rapidement payante puisqu’en moins d’un an, plus de 200 000 euros d’économies d’énergie ont été détectés sur l’ensemble du réseau.  Xavier Tatigney – Directeur Immobilier au Crédit Coopératif – revient sur les grandes étapes de cette démarche.


Quels étaient les enjeux du Crédit Coopératif en matière d’amélioration de la performance énergétique du parc immobilier ?

Afin d’initier notre démarche, la première étape a été d’avoir une vision d’ensemble de notre parc en termes de consommations d’énergie ainsi qu’une entière maîtrise de nos contrats. Par exemple, certains contrats n’étaient pas rattachés à leur point de livraison. Nous n’étions pas en mesure de dire précisément ce que nous payions et pourquoi. Il y avait un vrai manque de visibilité.

Nous avions également besoin de déterminer comment réaliser des économies d’énergie sur nos centres d’affaires, en détectant d’éventuelles anomalies et en engageant des plans d’actions concrets.

Enfin, un troisième enjeu du Crédit Coopératif consistait à rationaliser nos achats d’énergie auprès de nos différents fournisseurs.

Quelle démarche avez-vous choisi de mettre en place afin d’optimiser vos consommations énergétiques ?

Le manque de pilotage des consommations et le manque de visibilité sur notre parc a fait naître le besoin d’un management par la data. Nous cherchions un processus facile à mettre en œuvre, répondant à un besoin opérationnel immédiat avec un minimum de moyens à mettre en place en face.

Nous avons choisi une démarche qui nous permettait d’exploiter les données que nous avions déjà. Nous n’imaginions pas au début de cette démarche que  nos factures d’énergie, couplées à d’autres données comme notre base patrimoniale, regorgeaient déjà d’informations utiles. C’était donc intéressant pour nous de commencer par collecter cette data et de la faire interpréter par des algorithmes permettant de détecter automatiquement des anomalies et de les faire remonter aux bons interlocuteurs.

Le responsable maintenance, Hassane FRIOUCHEN, en charge notamment de la gestion des fluides, pilote cette démarche data. Désormais, il assure le suivi des consommations de manière simple, puisqu’elles sont collectées automatiquement. Il vérifie les actions d’optimisation des contrats ou de réduction des consommations d’énergie poussées directement par des algorithmes. Il peut les transmettre à l’équipe de maintenance et s’assure ensuite directement de leur mise en œuvre grâce au suivi des gains.

Quel bilan dressez-vous en termes d’actions et d’économies réalisées ?

En nous concentrant sur les sites où nous avions les plus gros leviers d’action, nous avons réussi à réaliser très rapidement de grosses économies avec peu de moyens engagés. À ce jour, nous avons déjà effectué 30% des actions préconisées sur les 6 derniers mois. Nous avons pu commencer à observer les économies à l’aide d’actions à faible investissement, notamment, des dizaines de milliers d’euros en résiliant des contrats qui n’avaient pas lieu d’être et grâce à de l’optimisation tarifaire. Nous pouvons observer les premiers résultats et nous continuons cette démarche bien engagée. Grâce à la data, nous avons une vision claire, nous savons où aller chercher les économies et nous sommes globalement plus efficaces.

Quelles sont les prochaines étapes à venir au sein du Crédit Coopératif ?

La prochaine étape sera de challenger davantage les centres d’affaires sur leur consommation, par exemple en les encourageant à réduire la consommation d’électricité le midi et le soir après 17h lorsque l’agence n’est plus ouverte aux clients. Notre but est d’inciter une démarche plus proactive et interactive avec les collaborateurs.

Merci Xavier Tatigney !

Téléchargez le
retour d'expérience








Agathe Monteil

Publié par Agathe Monteil

Content Manager chez Deepki.