Suivre les charges de copropriété par bâtiment et optimiser les contrats énergétiques : voilà un défi de taille pour le cabinet d’administration de biens nantais Thierry Immobilier. Avec plus de 12 000 lots en habitation et 48 000 m² en bureaux, le cabinet s’impose comme le n°1 de la gestion immobilière à Nantes et Saint-Nazaire. À quels enjeux faisait-il face ? Quelle démarche a-t-il mis en place ? Retour d’expérience.


Dans un marché aussi concurrentiel que celui des administrateurs de bien, Thierry Immobilier a choisi d’innover pour se démarquer. Sa problématique : Comment détecter tous les postes de charges abusifs au sein des 12 000 lots et suivre les économies réalisées pour les valoriser auprès de ses copropriétaires ?

Pour ce faire, Thierry Immobilier a choisi de mettre à profit le data-analytics. En effet, c’est grâce à des algorithmes que l’ensemble des données relatives aux charges sont analysées afin de détecter les contrats à renégocier. Les gestionnaires sont alertés dès qu’un contrat est à renégocier et les économies réalisées sont calculées afin de pouvoir être communiquées auprès de leurs clients.

La démarche lancée a donné ses premiers résultats. En quelques mois, les gestionnaires de copropriété de Thierry Immobilier ont réussi à :

  • Détecter des optimisations sur les contrats d’assurance à hauteur de 130 000€ HT
  • Détecter des optimisations sur les contrats d’électricité à hauteur de 25 000€ HT

« Aujourd’hui, j’ai une vision globale et claire des charges payées pour chaque immeuble. Je sais au quotidien détecter les contrats mal optimisés et je ne laisse plus passer un renouvellement sans le renégocier quand cela est nécessaire » François Gomelet, Responsable gestion de copropriétés.

Agathe Monteil

Publié par Agathe Monteil

Cheffe de Projets Marketing chez Deepki.