Montée en puissance du développement durable, sensibilisation des consommateurs, importance croissante de l’image des entreprises… les raisons sont nombreuses de se lancer dans un processus d’optimisation énergétique. Mais comment s’y prendre ? Une étude récemment publiée par Deepki livre les 4 étapes clés pour améliorer facilement la performance énergétique de vos points de vente uniquement grâce à vos données existantes, ainsi que de nombreux témoignages d’enseignes. Datanergy les résume pour vous ici.


Etape n°1 : automatisation du contrôle des factures

Les erreurs de facturation ne sont pas rares, d’où le besoin de les contrôler. Seulement, contrôler chacune de vos factures manuellement relève de l’impossible. Ainsi, le recours à des algorithmes permet d’automatiser et faciliter cette première étape indispensable.

À lire également : Contrôle automatique des factures énergétiques : algorithme VS règle, le match !

« La data et les algorithmes sont des outils extrêmement puissants qui nous aident au quotidien à mieux maîtriser notre budget énergie ! 4 millions d’euros d’économie d’énergie détectés en moins de 6 mois, dont 1 million uniquement grâce au contrôle de factures, c’est impressionnant ! » Jérôme Besneux, Responsable du pôle énergies au sein des achats non marchands chez Groupement des Mousquetaires

Etape n°2 : optimisation des contrats d’énergie

Afin d’optimiser vos coûts, les algorithmes peuvent également vous être d’un grand secours en déterminant le profil de consommation de chacun de vos points de vente afin de souscrire à la formule tarifaire la plus adaptée à vos besoins.

À lire également : Comment le data-analytics vous aide dans la maîtrise et l’optimisation de vos contrats d’électricité ?

« Nos contrats énergétiques étaient gérés nationalement, sans vérification régulière des consommations sur chaque site. Du coup, nous ne savions pas si nos sites disposaient de l’abonnement le plus adapté. D’autant que certaines agences peuvent connaître des changements d’affectation en cours d’année, ce qui empêchait d’avoir une visibilité en temps réel. » Audrey Miclard, Responsable RSE et qualité chez Groupe Kiloutou

Etape n°3 : détection des économies d’énergie

Le clustering de données et l’analyse des données par des algorithmes sont la clé pour vous permettre de détecter des anomalies de consommation et ainsi dresser un plan d’actions concret et priorisé pour les rectifier.

À lire également : Détecter des économies d’énergie sur 400 bâtiments uniquement grâce à l’analyse de ses données, c’est possible ! Kiloutou témoigne

« Nous avons pu déterminer les variables impactant notre consommation. Nous avons parfois eu des surprises ! Des sites que nous pensions très performants sur le papier ne l’étaient pas forcément dans la réalité. Les résultats statistiques non biaisés, nous ont permis d’avoir une vue d’ensemble des performances réelles. » Didier Trollé, Directeur développement et entretien du parc bâtiment et matériel chez Gamm Vert

Etape n°4 : suivi des résultats obtenus

Une fois vos factures contrôlées, vos contrats optimisés et vos anomalies de consommation réglées, il est indispensable de continuer à suivre les résultats obtenus, ne serait-ce que pour calculer les gains réalisés.

Pour améliorer facilement la performance énergétique de vos points de vente, un seul mot d’ordre : pragmatisme. Concentrez-vous sur vos données existantes et simplifiez-vous la vie en automatisant les tâches chronophages. Devenez un expert de l’optimisation énergétique en téléchargeant le livre blanc :

Agathe Monteil

Publié par Agathe Monteil

Cheffe de Projets Marketing chez Deepki.