La transition énergétique correspond au processus de changement du système d’énergie actuel visant à modifier notre mix énergétique et à utiliser à l’avenir une part beaucoup plus importante d’énergies renouvelables couplée à plus d’efficacité énergétique. Pourquoi le secteur immobilier doit-il évoluer vers un mode moins consommateur d’énergie ? Quelle est la réglementation en vigueur ? Quelles solutions pour améliorer l’efficacité énergétique de vos bâtiments ? Datanergy vous dit tout sur la transition énergétique des bâtiments !

Pourquoi parle-t-on de transition énergétique pour le bâtiment ?

Les émissions de gaz à effet de serre des bâtiments représentent à ce jour 23% des émissions totales françaises, soit presque un quart des émissions selon l’ADEME. La mise en place d’actions volontaires ou réglementaires constitue un levier important pour engager la transition énergétique dans le bâtiment. La transition énergétique dans le bâtiment passe aujourd’hui surtout par des efforts d’efficacité énergétique afin d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050, de limiter l’impact sur la biodiversité et d’améliorer la santé et le bien-être des occupants des bâtiments.

La réglementation en faveur de l’immobilier durable

Réduire les émissions de gaz à effet de serre (EGES)

Pour quantifier les émissions de gaz à effet de serre, les entreprises de plus de 500 salariés dont le siège social se situe en France ont l’obligation d’établir un bilan d’émissions de gaz à effet de serre (BEGES). L’évaluation des EGES permet à terme de développer une stratégie bas carbone et de mettre en place un plan d’action pour limiter ses émissions.

Optimiser la performance énergétique

Les réglementations liées à la performance énergétique sont nombreuses :

    • Les bâtiments tertiaires et les logements mis en vente ou en location doivent présenter un diagnostic de performance énergétique (DPE) afin d’informer le propriétaire ou le locataire de la consommation d’énergie du bâtiment ou du logement qu’il s’apprête à habiter. Le diagnostic de performance énergétique établit un inventaire des caractéristiques des bâtiments puis permet de mesurer la performance énergétique de ces derniers. Il est valable 10 ans.

À lire également : Les 7 dispositifs réglementaires au service du développement durable dans l’immobilier

    • Tous les 5 ans, certaines entreprises doivent réaliser des audits énergétiques de leur patrimoine. L’audit énergétique s’applique aux entreprises de plus de 250 salariés réalisant un chiffre d’affaires supérieur à 50 millions d’euros. Il sert à mesurer toutes les dépenses énergétiques d’un site afin de réduire à terme la consommation et les charges énergétiques de l’entreprise.

À lire également : Audit énergétique réglementaire : 3 questions clés pour choisir un auditeur

    • Les preneurs et les bailleurs de locaux d’une surface excédant 2 000 m² doivent convenir ensemble d’une annexe environnementale pour leur bail afin d’optimiser la performance énergétique des bâtiments concernés. De la même façon, il faut renseigner un certain nombre d’informations sur les bâtiments afin de permettre aux bailleurs et preneurs de mettre en place un plan d’action.

À lire également : L’annexe environnementale : quel impact sur votre bail ?

    • Tout nouveau bâtiment construit ou rénové doit respecter un certain niveau de performance énergétique. La Réglementation Thermique 2012 (RT 2012) porte les exigences suivantes : l’efficacité énergétique, la consommation d’énergie et le confort d’été dans les bâtiments non climatisés. Globalement, elle vise à réduire la consommation énergétique des bâtiments.
    • La loi pour l’Évolution du Logement, de l’Aménagement et du Numérique (dite loi ELAN), à travers le décret tertiaire, impose une baisse de la consommation énergétique des bâtiments existants à usage tertiaire de plus de 1 000 m² par rapport à 2010 de :
      • 40% en 2030
      • 50% en 2040
      • 60% en 2050

Pour être en conformité avec le décret tertiaire, les locataires et bailleurs des bâtiments concernés doivent transmettre leurs données de consommation et de potentiels dossiers techniques sur la plateforme de l’ADEME créée à cet effet avant le 30 septembre 2021.

À lire également : Entrée en vigueur du décret tertiaire : le 1er octobre 2019 : qu’est ce que cela implique pour vous ?

Des initiatives volontaires pour engager son parc immobilier dans la transition environnementale

Nombreuses sont les initiatives possibles si vous décidez de mettre en avant la performance énergétique de votre parc immobilier.

Labels et certifications

Les trois labels principaux sont NF HQE (Haute Qualité Environnementale), BREEAM (Building Research Establishment Environmental Assessment Method) et LEED (Leadership in Energy and Environment Design). Tous les trois récompensent les bâtiments à forte efficacité énergétique et promeuvent la sécurité et le bien-être des occupants de ces bâtiments. Il existe également la dénomination BEPOS (pour les Bâtiments à Énergie POSitive) c’est-à-dire ceux qui produisent plus d’énergie qu’ils n’en consomment.

À lire également : Labels et certifications pour les bâtiments tertiaires : comment y voir plus clair ?

Faire de l’energy management grâce à des solutions innovantes

Enfin, il existe des solutions innovantes qui rendent possible l’optimisation énergétique. Grâce à ces solutions, vos données sont collectées automatiquement, fiabilisées afin de les rendre exploitables et centralisées sur une plateforme à partir de laquelle vous pouvez :

  • Observer vos consommations d’énergie à l’échelle de votre parc ou bien de chacun de vos bâtiments ;
  • Suivre la performance énergétique de vos bâtiments et l’améliorer au cours du temps ;
  • Repérer les anomalies de consommation (problème de régulation, équipement peu performant ou vétuste etc.).

La transition énergétique des bâtiments est déjà en cours à en voir tous les dispositifs en place, qu’ils soient réglementaires ou volontaires. Le secteur du bâtiment encore trop consommateur d’énergie et de gaz à effet de serre doit accentuer ses efforts pour converger vers cet objectif de transition énergétique.

Pour en savoir plus sur l’utilisation de la data pour valoriser votre performance énergétique, téléchargez notre minibook RSE !

Jeanne Laporte

Publié par Jeanne Laporte