La direction RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) est aujourd’hui indispensable dans les grandes entreprises, pourtant il n’est pas toujours facile de comprendre quel est son rôle. Qu’est-ce qu’une direction RSE ? Quelles missions lui sont attribuées ? A quels enjeux est-elle confrontée ? Datanergy vous explique ce qu’est une direction RSE dans une entreprise.

Qu’est-ce qu’une direction RSE ?

Une direction RSE doit mettre en place des mesures afin de respecter des critères sociaux, économiques et environnementaux de l’entreprise. Les sociétés anonymes (SA), en commandites par action (SAC) et européennes (SE) dont le chiffre d’affaires est supérieur à 100 millions d’euros et/ou dont le nombre d’employés excède 500 personnes doivent rédiger un rapport RSE annuel dont l’objectif est de reporter la performance extra-financière de l’entreprise. Dans ce cadre, il est pertinent pour une entreprise de créer une direction RSE.

À lire également : Rapport RSE : comment transformer une obligation légale en véritable outil du changement ?

Quelles sont les missions d’une direction RSE ?

Les directions RSE ont plusieurs missions :

    • Évaluer les impacts de l’activité de l’entreprise sur la société et l’environnement ;
    • Sensibiliser les employé.es et les clients aux enjeux sociaux et environnementaux ;
    • Anticiper les futurs défis de l’entreprise afin d’organiser sa résilience dans un monde changeant ;
    • Communiquer de façon transparente la performance extra-financière de l’entreprise à toutes les parties prenantes de l’entreprise.

Les 4 obligations réglementaires auxquelles les directions RSE sont soumises :

      • L’annexe environnementale et le comité bail vert pour favoriser la concertation entre propriétaires et preneurs à bail ;
      • Le Bilan d’Émission de Gaz à Effet de Serre (BEGES) permettant d’évaluer la quantité de gaz à effet de serre émise par les activités de l’entreprise ;
      • L’obligation de performance énergétique du parc tertiaire à travers le décret tertiaire – issu de l’article 175 de la loi ÉLAN – afin que les entreprises baissent drastiquement leur consommation énergétique en 2030, 2040 et 2050 ;
      • La déclaration de performance extra-financière des entreprises obligeant les entreprises à communiquer les informations sociales et environnementales de l’entreprise.

Quels sont les enjeux d’une direction RSE ?

Les directions RSE sont relativement jeunes dans les entreprises en raison d’une réglementation récente. Cela ne les empêche pas d’avoir de nombreux enjeux à relever tels que :

    • Faciliter l’accès à l’information en collectant les données éparses au sein des différents services internes et des prestataires externes. En effet les données sont nombreuses et réparties auprès de différents acteurs, ce qui rend leur collecte compliquée, fastidieuse et chronophage.

À lire également : Faciliter la collecte de données RSE, Mission Impossible ? Klépierre a relevé le défi et témoigne de sa réussite !

    • Optimiser les consommations énergétiques grâce à la data. Grâce à des solutions de data-analytics, il est possible de gérer la consommation énergétique d’un parc immobilier multi-sites.

À lire également : Détecter des économies d’énergie sur 400 bâtiments uniquement grâce à l’analyse de ses données, c’est possible ! Kiloutou témoigne

    • Être en conformité avec la réglementation et prendre des initiatives volontaires pour valoriser la performance extra-financière de l’entreprise.

Les directions RSE sont aujourd’hui indispensables et obligatoires dans les grandes entreprises. Leur mission est de reporter la performance extra-financière de l’entreprise et de communiquer les informations aux multiples parties prenantes afin de valoriser l’image et les opportunités de l’entreprise sur le marché. Néanmoins, elles ont encore des difficultés à collecter les informations nécessaires au rapport RSE. Téléchargez notre minibook RSE pour savoir comment vous pouvez utiliser de la donnée déjà existante pour faciliter l’élaboration de votre rapport RSE, la réponse à vos obligations réglementaires et prises d’initiatives volontaires !

Jeanne Laporte

Publié par Jeanne Laporte