Audit énergétique

Qu’est-ce qu’un audit énergétique ?

Un audit énergétique est une (PAE) procédure d’avis énergétique. Il consiste à établir un diagnostic énergétique d’un bâtiment afin de déterminer le niveau de consommation énergétique et d’améliorer l’efficacité énergétique du bâtiment audité. L’auditeur est un expert certifié qui se déplace sur site pour vérifier les caractéristiques techniques d’un bâtiment ainsi que l’ensemble des équipements présents.

Pour en savoir plus : Au fait, un audit énergétique, c’est quoi exactement ?

Pourquoi effectuer un audit énergétique ?

audit d'un bâtiment L’audit énergétique permet de fournir aux gestionnaires des parcs de bâtiments des recommandations afin d’améliorer la performance énergétique des bâtiments et de réduire de manière significative leur consommation en énergie.

Les différentes recommandations fournies par un audit énergétique classique comprennent :

  • Des données énergétiques relatives aux installations existantes
  • Des propositions en matière d’améliorations techniques pouvant être réalisées, avec une estimation chiffrée des potentielles économies.
  • Des fiches techniques et des contacts

La mission de l’auditeur est, à la suite du diagnostic énergétique, de conseiller le gestionnaire en prenant en compte les contraintes budgétaires et les besoins d’optimisation énergétique du parc immobilier.

Les audits énergétiques réglementaires

Depuis la parution de la directive européenne 2012/27/UE du 25 octobre 2012 relative à l’efficacité énergétique, les grandes entreprises de plus de 250 salariés ou dont le chiffre d’affaires est supérieur à 50 M€ et le bilan actif supérieur à 43 M€ sont obligées de réaliser, tous les 4 ans, un audit énergétique de leurs activités selon la méthode décrite par les normes européennes EN16247.

L’audit énergétique réglementaire étant renouvelable tous les 4 ans, les entreprises éligibles doivent réaliser un audit énergétique sur un périmètre équivalant à 80 % du montant de leurs factures énergétiques avant le 05/12/2019.

Afin d’être en règle, ces entreprises devront également déposer sur une plateforme détenue par l’ADEME :

    • la définition du périmètre retenu
    • la synthèse du rapport d’audit énergétique
    • une copie du certificat de conformité
    • le rapport d’audit pour chaque bâtiment audité.

Pour répondre à cette obligation réglementaire, les entreprises ont le choix entre les 3 stratégies suivantes :

    • approche traditionnelle : réalisation d’un audit énergétique sur un périmètre équivalant à 80 % des factures énergétiques
    • approche ISO 50 001 : obtention d’une certification ISO 50 001 sur l’ensemble du périmètre
    • approche data : réalisation d’un échantillonnage afin de réduire au maximum le nombre de bâtiments à auditer

Découvrez un comparatif détaillé entre les différentes approches possibles et déterminez quelle stratégie mettre en place pour la réalisation de votre audit énergétique réglementaire :

Quel coût pour un audit énergétique ?

Le coût d’un audit énergétique dépend du nombre de bâtiments à auditer. En effet, le tarif moyen de la réalisation d’un audit énergétique est d’environ 5000€ par bâtiment.

Pour en savoir plus : Au fait, un audit énergétique combien ça coûte ?

Une solution alternative, l’audit énergétique virtuel

big data dans l'immobilierGrâce l’évolution des moyens technologiques et de la R&D dans le domaine de l’efficacité énergétique, il est désormais possible de réaliser des audits énergétiques virtuels. Un audit énergétique virtuel est un audit des consommations énergétiques à l’échelle d’un patrimoine immobilier, à distance, sur la base des données existantes.

Pour en savoir plus : Au fait, un audit énergétique virtuel c’est quoi ?

Les audits énergétiques virtuels ne permettent cependant pas de remplir l’obligation d’audit énergétique réglementaire. Ils s’appliquent dans le cas de démarche volontaire. En revanche, l’approche data permet malgré tout de gagner en efficacité dans le cadre de l’audit énergétique réglementaire, notamment en collectant les données nécessaires à la définition du périmètre automatiquement et en calculant le périmètre d’audit le mieux adapté.

Pour en savoir plus : 5 différences entre un audit virtuel et un audit classique

Pour en savoir plus :