Collecte de données

Collecte de données : Définition

Quelles données existantes collecter ? 

De nombreuses données sont générées au cours du cycle de vie d’un bâtiment :

  • Les données patrimoniales : surface, localisation, équipement, année de construction…
  • Les données d’activité :chiffre d’affaires, effectifs, horaires d’ouverture…
  • Les données énergétiques : factures des fournisseurs d’énergie, d’eau… 
  • Données en Open data : météo, cadastres, études statistiques… 

Pour comprendre la collecte de données en vidéo : 

A lire également : Les 3 types de données indis­pen­sables pour comprendre votre patri­moine immo­bi­lier

La collecte de données, comment ça marche ? 

Après l’identification des données dont vous disposez, il est possible de les collecter. La collecte de données est un processus visant à rassembler vos données automatiquement sur une plateforme unique. En effet, les données sont souvent éparses et leur collecte manuelle fastidieuse et chronophage

Voici un schéma récapitulatif des données émises tout au long de la vie d’un bâtiment :

schéma explicatif

Pour collecter la donnée, il existe différentes méthodes : 

    • API : canal de transmission entre 2 machines pour récupérer des données ; 
    • FTP : transfert de dossiers via des serveurs ; 
    • Scrapping : extraction de données par des robots configurés ; 
    • XLS : récupération de la donnée sur des fichiers Excel.

La collecte de données, quels avantages ?

La collecte automatique des données vous permet : 

    • D’éviter les erreurs de saisie en collectant automatiquement les données à partir de sources fiables, 
    • De centraliser toutes vos données au sein d’une plateforme unique afin de faciliter l’accès à l’information pour les différentes parties prenantes,
    • De faciliter la compréhension de la consommation énergétique de votre parc et vous lancer dans une démarche d’energy management fructueuse.
Le saviez-vous ?

On estime à 30% le temps passé par les cadres du secteur de l’immobilier à collecter les données et à les mettre en forme sur Excel. La collecte automatique des données permet à ces cadres de gagner du temps et de se focaliser sur des tâches à plus haute valeur ajoutée.

A lire également : 7 façons de mettre les données au service de la perfor­mance envi­ron­ne­men­tale de l’en­tre­prise

Et après avoir collecté ses données ? 

A partir de la collecte des données, vous pouvez : 

    • Donner l’accès à l’information à toutes les parties prenantes dès lors que les données ont été centralisées ; 
    • Faire du data mapping, c’est-à-dire croiser plusieurs bases de données, pour enrichir l’analyse ;
    • Faire de lenergy management pour détecter les anomalies journalières, mensuelles et annuelles pour mettre en place un plan d’action et un suivi des résultats dans le temps ;
    • Répondre plus facilement à des obligations réglementaires (audit énergétique, décret tertiaire, annexe environnementale…). 

La collecte de données devient indispensable pour faciliter l’accès aux parties prenantes et entrer dans une démarche d’energy management. Toujours pas convaincu.e ? Découvrez comment un grand groupe du retail a économisé 4 millions d’euros sur son budget énergie grâce à la collecte de données !