Données énergétiques

Les données énergétiques sont l’ensemble des données relatives à la consommation d’énergie. Leur analyse est un prérequis indispensable à toute politique de performance énergétique. Vous l’aurez compris, la data est l’acteur principal de la transition énergétique. 

La collecte de données énergétiques

Les données énergétiques peuvent être récupérées par différents moyens :

  • Les factures d’énergie collectées automatiquement par des techniques de scrapping sur les espaces clients des fournisseurs ;
  • La télérelève des compteurs intelligents en allant récupérer les courbes de charges ;
  • L’analyse des fichiers Excel, etc.

[Vidéo] : À visionner : La collecte des données en 2’30 avec Deepki

Ce qu’il faut retenir : 

  • Le data mapping permet de récolter l’ensemble des données existantes pour connaître et appréhender votre parc immobilier ;
  • Les technologies informatiques permet d’automatiser la récolte de données, ce qui fait gagner beaucoup de temps ;
  • Vos données sont centralisées, fiabilisées et exploitées à des fins d’améliorations de gestion du parc. 

Comment les données en Open Data permettent d’enrichir les données énergétiques ?

En 2013, un grand mouvement d’ouverture des données publiques est né en France. Les données énergétiques sont également concernées par le mouvement. En 2018, l’Ademe a oeuvré activement pour rendre les données (découvrez ici l’ensemble des données rendues publiques) accessibles par le biais de la réglementation de la transition énergétique.  Croiser les données Open Data (météo, cadastres, études statistiques) aux données énergétique permet d’obtenir une analyse concrète de certaines situations. Par exemple, croisées aux cadastres, les données énergétiques nous permettent de relier les bâtiments aux compteurs correspondant.

Les enjeux de la transition énergétique sont de : 

    • Protéger la planète et le climat ;
    • Diminuer la consommation globale ;
    • Décentraliser la production d’énergie ;
    • Abandonner le nucléaire et se diriger vers des solutions plus écologiques ;
    • Favoriser l’indépendance énergétique et limiter les tensions géopolitiques liées à l’énergie. 

En effet, l’ADEME a annoncé officiellement l’élaboration d’une nouvelle catégorie sur son site web totalement consacrée à l’open-data. De plus en plus de data se retrouve en libre accès, ce qui permet d’enrichir les analyses qu’on réalise en croisant les données énergétiques et en open data. En terme d’Energy Management, il est donc possible d’aller encore plus loin. En effet les données en open data nous permettent d’enrichir les enseignements tirés de l’étude des données énergétiques. Il est donc possible de contextualiser les consommations et de détecter des anomalies de consommation tout en pouvant comprendre la cause. Cette analyse permet, par la suite, de mettre en place un plan d’action priorisé sur chacun des bâtiments mauvais élèves.

L’Energy Management s’avère être un réel levier pour accélérer la transition énergétique. 

Données énergétiques : indispensables à la mise en place d’une stratégie de performance énergétique efficace

L’analyse des données énergétiques croisées aux données patrimoniales, d’activité et en open-data, permet de comprendre la consommation d’un patrimoine immobilier et détecter des anomalies de consommation qui sont donc sources d’économie d’énergie. Les données déjà existantes au sein des organisations sont souvent un pré-requis suffisant pour faire des analyses poussées. De plus, l’exploitation et la centralisation des données dans le secteur de l’énergie est indispensable. Mais comment utiliser les données déjà existantes pour mettre en place une démarche d’Energy Management efficace et pragmatique ?

Plusieurs actions sont nécessaires afin de répondre à cette question. Il faut tout d’abord obtenir une vision globale de son parc immobilier (nombre de bâtiments, consommation globale, consommation à l’échelle de chaque bâtiment…) afin d’améliorer son pilotage (détection d’anomalies de consommation, mise en place d’actions correctives, suivi des résultats…). Cette méthodologie, permettra donc par la suite d’améliorer la stratégie de performance énergétique et de diminuer les charges énergétiques.

Les données énergétiques et la législation française

La centralisation de vos données énergétiques est également un pré-requis indispensable pour répondre aux obligations réglementaires comme le rapport RSE ou le Bilan Carbone, mais aussi prendre des initiatives volontaires comme le BREEAM par exemple. En effet, les directions RSE passent beaucoup de temps à chercher à accéder aux données qui sont finalement éparpillées parmi plein de parties prenantes. Cela vous permettra de gagner du temps pour répondre rapidement et efficacement à la législation française. En utilisant la data, vous pourrez ainsi valoriser votre patrimoine auprès des différentes parties prenantes de l’entreprise et améliorer son attractivité sur le marché.

Découvrez comment optimiser vos consommations énergétiques grâce à l’analyse de données existantes à l’aide de la data :