Performance Energétique

Performance énergétique : Définition

La performance énergétique des bâtiments concerne la quantité d’énergie consommée ou évaluée afin d’accorder au bâtiment une utilisation standardisée. Les critères quantitatifs de la performance énergétique sont : l’eau chaude, l’éclairage, le chauffage, la ventilation, et le système de refroidissement.
De plus, la quantité énergétique résulte d’un calcul défini par un ou plusieurs indicateurs numériques prenants en compte les éléments suivants :

    • les caractéristiques techniques des installations
    • l’exposition solaire et l’incidence des structures avoisinantes
    • l’isolation
    • la conception et de l’emplacement eu égard aux paramètres climatiques 
    • l’auto-production d’énergie 
    • le climat intérieur, qui influencent la demande d’énergie

Plus la quantité d’énergie nécessaire est faible, plus la performance énergétique de l’habitat est élevée.

Calculer la performance énergétique de vos bâtiments grâce à l’IPMVP

Le protocole IPMVP (International Performance Measurement and Verification Protocol) est un outil indispensable permettant d’affirmer des règles de calcul et de suivi des opérations de mesurage et de vérification des consommations d’énergie en prenant en compte 4 composantes clé :

    • une période de référence comme base de comparaison,
    • une période de suivi correspondant au temps d’observation,
    • des variables périodiques regroupant des paramètres récurrents liés au mode d’utilisation du bâtiment,
    • des variables non périodiques telles que les paramètres propres aux caractéristiques et aux équipements du bâtiment

Améliorer la performance énergétique des bâtiments

Face à l’augmentation des consommations énergétiques, l’amélioration de la performance énergétique est primordiale. Beaucoup pensent que l’amélioration de la performance énergétique implique forcément de lourds travaux et investissements. Néanmoins, avant de se lancer dans des travaux onéreux, il est important de comprendre quelles sont les causes de surconsommation et de déterminer comment y remédier de la façon la plus optimale.

Afin de répondre le plus efficacement aux causes de surconsommations, il s’agira de commencer par collecter et fiabiliser vos données déjà existantes. Cette première étape vous permet d’obtenir une vision claire de votre parc et de vos consommations. Il s’agira ensuite d’analyser les données collectées afin de détecter d’éventuelles anomalies de consommation (problèmes de régulation, équipements vétustes ou défectueux etc.).

Grâce à la data il est maintenant possible d’optimiser sa performance énergétique simplement en exploitant ses données déjà existantes ! Preuve à l’appuie grâce au retour d’expérience du Crédit Coopératif, qui à su mettre en place un plan d’action basé sur ses données existantes afin d’améliorer sa performance énergétique.