Réseau d’agences bancaires

De nombreux réseaux d’agences bancaires rencontrent des difficultés lorsqu’il s’agit d’obtenir une vision globale de leur parc et de déterminer la performance énergétique de leurs agences. Les questions relatives à la gestion des consommations d’énergie étant très éloignées du coeur de métier des responsables d’agences bancaires, il devient nécessaire de leur fournir un accompagnement ainsi qu’un plan d’actions concret, priorisé et rapidement réalisable afin d’assurer la mise en oeuvre des actions préconisées.

Quelles données disponibles dans les réseaux d’agences bancaires ?

Afin de répondre aux problématiques relatives à la gestion des consommations énergétiques dans les réseaux d’agences bancaires, il est tout d’abord nécessaire de collecter et centraliser les données suivantes :

  • Les données patrimoniales : surfaces des bâtiments, adresses et équipements présents dans les agences.
  • Les données de consommation : consommations d’énergie et d’eau issues de factures fournisseurs.
  • Les données d’activité : horaires d’ouverture et de fermeture des agences, nombre de salariés dans chacune des agences du réseau.

Comment utiliser ces données afin de mieux gérer les réseaux d’agences bancaires ?

  • Détecter des erreurs de facturation

Une fois les données de consommation collectées depuis les espaces client des fournisseurs, il devient possible de détecter d’éventuelles erreurs de facturation. Les erreurs les plus fréquentes étant une période de facturation incohérente, des options tarifaires retenues inexactes ainsi que des erreurs de calcul dans les sommes demandées. Afin de détecter d’éventuelles anomalies de facturation, les réseaux d’agences bancaires ont le choix entre deux méthodes : les règles simples VS les algorithmes.

À lire également : Contrôle automatique des factures énergétiques : algorithme VS règle, le match !

  • Optimiser les contrats d’énergie

En plus de permettre de détecter des anomalies de facturation, les données recueillies au préalable vont également permettre aux responsables d’agences bancaires d’optimiser leurs contrats d’énergie en prenant en compte divers facteurs tels que la puissance souscrite, la puissance maximale réellement atteinte ainsi que les éventuels dépassements.  

À lire également : Comment le data-analytics vous aide dans la maîtrise et l’optimisation de vos contrats d’électricité ?

  • Réaliser des économies d’énergie  

Enfin, l’analyse approfondie des données existantes préalablement collectées va permettre aux responsables d’agences bancaires de réaliser des économies d’énergie. En effet, des algorithmes de détection d’anomalies sont désormais en mesure de détecter des consommations anormalement élevées et d’en déterminer la cause afin de pouvoir par la suite dresser un plan d’action concret et priorisé.

À lire également : Comment les banques utilisent le data analytics pour mieux gérer leur réseau d’agences : 3 exemples

Quelles sont les préconisations les plus fréquentes au sein des réseaux d’agences bancaires ?

  1. Remplacer les éclairages existants par des systèmes d’éclairage LED
  2. Réguler les éclairages intérieurs et extérieurs en fonction des horaires d’activité
  3. Changer les ballons d’eau chaude sanitaire en cas de besoin
  4. Optimiser l’utilisation des équipements de chauffage, ventilation et climatisation
  5. Sensibiliser les employées à la bonne extinction des postes de travail en dehors des horaires d’activité

Pour en savoir plus :