Smart City

D’ici 2050, 70% de la population mondiale vivra en ville. Dans les pays de l’OCDE (l’Organisation de Coopération et de Développement Économiques), elle pourrait même atteindre 80 à 90% de la population. Le développement des smart cities s’impose pour répondre aux changements climatiques et aux besoins des citadins dans des villes de plus en plus peuplées.  

Smart City : Définition

Une smart city – aussi appelée ville intelligente – est une ville qui met les technologies de l’information et de la communication (TIC) au service de ses citoyens afin d’améliorer la qualité des services urbains proposés ainsi que leurs coûts

Ce type de développement urbain a pour objectif de répondre efficacement à l’évolution des besoins des institutions, des entreprises et des citoyens tant sur le plan économique, social que sur le plan environnemental.

A lire également : (Vidéo) Au fait, c’est quoi une smart city ?

Les smart cities : comment ça marche ? 

Grâce à un pilotage en temps réel des réseaux, il devient possible de mieux répondre aux besoins des citoyens en terme de services publics (éclairage, gestion des déchets, trafic routier, arrosage des plantes…) dans les smart cities. L’objectif principal de la smart city est d’adapter la consommation énergétique aux comportements individuels tout en stimulant l’implication du citoyen. Par exemple, dans une ville intelligente, les lampadaires sont en veille la nuit et lorsqu’un habitant passe, ils s’allument grâce à des capteurs.

A lire également : Lyon Smart City : elle a tout d’une métro­pole connec­tée et respon­sable !

L’efficacité énergétique au coeur du concept de smart city 

L’efficacité énergétique est l’objectif principal de la smart city. Il est possible d’utiliser des plateformes intelligentes afin d’optimiser l’efficacité énergétique des bâtiments publics et privés. Grâce à la data, on peut exploiter ces données et optimiser la consommation des bâtiments pour devenir une “green city” et répondre aux exigences de la transition environnementale